Français English

Nous vous accueillons
du mardi au vendredi : de 9h30 à 12h15
et de 14h à 18h
le samedi : de 10h à 12h30 et de 14h à 16h30.

L'office est fermé le dimanche et le lundi.

Nous contacter
57483390.jpg canoe-retouchee.jpg cheval-pour-foto.jpg fontaine-retouchee.jpg val-gallerand-retouchee.jpg
Inscrivez-vous à la Newsletter Voir le site de l'intercom Risle & Charentonne Carte interactive La boutique de l'OT
Eure tourisme Comité régional de tourisme Normandie

Eglise Notre Dame à Goupillières: une imposante église

 

               Située au centre du village, l’église Notre Dame se compose d’un chœur rectangulaire en pierres du XIVe siècle et d’une nef dont la plus ancienne partie remonte au XIVe et XVIe siècles.

 

Le chœur est épaulé par des contreforts à un seul glacis. il était percé par quatre larges fenêtres en tiers-point et à deux meneaux formant trois arcs trilobés surmontés d’un quintilobe d’entre deux trilobes et au chevet par une haute fenêtre en cintre brisé. 

Du XIIIe au XVe siècles, la nef s’est transformée !

La nef n’a conservé qu’une lancette du XIIIe siècle au Sud : sa partie orientale est bâtie en bandes de pierres horizontales et verticales limitées par des carrés de silex taillés, milieu du XVIe. Le mur septentrional de la nef, épaulé par neuf contreforts, n’a aucune ouverture. Le mur méridional est percé de baies flamboyantes à un et deux meneaux de la fin du XVe siècle.

A l’Ouest de la façade, une tour en pierres de taille épaulée par des puissants contreforts a été construite au XVe siècle. Les baies jumelles du beffroi étaient jadis garnies d’une balustrade du type de la basse Renaissance.Une toiture quadrangulaire couronne la tour. Les voûtes prévues au rez de chaussée de ce clocher n’ont jamais été exécutées. Un cadran solaire est sculpté sur l’un des contreforts

 

 

Un majestueux mobilier :

 

Dans l’entrée un groupe de portes et de petites fenêtres en bois torsadé du XVIIIe siècle  accueillent le visiteur.

  • Quatre vitraux du XIXe du Maitre verrier Duhamel-Marette représent un St Evêque guérissant un malade
  • différentes statues sont du XVIIe siècles
  • Datant de 1532, un ensemble de stalles avec l’inscription “SPES MEA DEUS”
  • une chaire priorale avec la mention “BENIDICTUS FRUET”
  • Différents mobiliers nous interpellent par leur beauté et leur rareté.