Français English

Nous vous accueillons
du mardi au vendredi : de 9h30 à 12h15
et de 14h à 18h
le samedi : de 10h à 12h30 et de 14h à 16h30.

L'office est fermé le dimanche et le lundi.

Nous contacter
57483390.jpg canoe-retouchee.jpg cheval-pour-foto.jpg fontaine-retouchee.jpg val-gallerand-retouchee.jpg

La Normandie est aussi très connue pour ses fromages, voici les plus connus :

Le camembert est le  premier fromage à pâte molle consommé en France. Produit exclusivement à base de lait cru, moulé à la louche en 5 passages espacés de chacun de 40 minutes, il lui faut un mois d’affinage au minimum pour être fait à coeur et délivrer ses parfums de sous-bois et ses notes aromatiques incomparables.

Le camembert doit son nom à un petit village normand, situé près de Vimoutiers dans la région d’Argentan.

 

Le Livarot :  Son signe de reconnaissance immédiate, les trois à cinq laîches qui cernent “le Colonel”. A l’origine, ces feuilles de roseaux étaient utilisées pour éviter que le fromage ne s’affaisse. Ses arômes fumés et de cuir viennent du lavage de sa croûte et de sa lente maturation, qui vont colorer naturellement sa croûte en rouge orangé.

Le Pont-l’Evêque : c’est sur le marché de Pont-l’Evêque que ce fromage, né au moyen-âge dans le Pays d’Auge, trouva son nom à la fin du XVIIè siècle. Le lait produit dans les pâturages normands confère à sa pâte cette teinte jaune si particulière. Retourné régulièrement, parfois brossé ou lavé, le Pont-l’Evêque développe des goûts de beurre, de noisette et d’étable.

Le Neufchâtel est le plus ancien des fromages normands. Pâte lactique, souple et onctueuse, il se savoure après 10 jours de moulage minimum, lorsque la totalité de sa fine peau est recouverte d’un léger duvet blanc, ras et dense. Puis il devient de plus en plus crémeux au bout d’un mois.